12 Rue Commerce

66400 CERET

France

04 68 87 38 30

Quim Domene

Lettres à Kurt Schwitters

Quim Domene s’est intéressé depuis 2005 à l’univers Dada et en particulier à Kurt Schwitters, artiste allemand, animateur du mouvement à Hanovre.

Au tavers de cette série "lettres à Kurt Schwitters" Domene revisite Schwitters bien sûr mais aussi le mouvement Dada, le surréalisme et les avant-gardes artistiques du vingtième siècle. Le sujet de ses œuvres se réfère également à la mémoire historique, à l’histoire de l’art mais aussi à l’actualité. Une multitude de références croisées construisent des relations parfois fortuites, souvent ironiques entre les objets, les images et des symboles.

On découvre, au fil des œuvres, les effigies ou les références à Schwitters  mais aussi plus largement à Rothko, Johns, Mapplethorpe, Courbet, Duchamp, Picabia… ou encore à Einstein, Lénine, Kafka, Picasso…  On remarque aussi des références au terrorisme, à la politique, et plus simplement aux objets du quotidien. 

C'est à notre demande qu'il a introduit la figure de Dali dans cette série, mais il est évident que ce personnage complexe et contreversé ne pouvait qu'y figurer. En effet si Breton était le "Pape" du surréalisme, on peut se demander au vue de son œuvre, de ses écrits et de sa vie, si Dali n'en était pas le "Dieu"?

 

 

Principaux repères biographiques

Né en 1948, Catalan et autodidacte, Quim Domene a commencé par travailler comme graphiste et designer avant de se tourner vers la peinture. 
Sa pratique est pluridisciplinaire : photographie, sculpture et installations ; ses œuvres procèdent de la récupération, de la juxtaposition, utilisent souvent des caractères typographiques et des références à l'Histoire de l'Art, de la Politique ou de la Philosophie.

Il expose avec différents collectifs dés 1968 , puis réalisera ses premières expositions personnelles à partir de 1974.

A partir de 1980 il expose un peu partout en Europe: Hannovre,Kassel, Sttutgart, Dusseldorf, Bonn, Bordeaux et Toulouse. Puis en Suède et à Zurich en Suisse.

En 1998 il commence à exposer au Japon, à Kobe, Osaka et Tokyo.

Il expose à la Galerie Trintignant à Montpellier en 2014 et est depuis représenté par la Galerie Samira Cambis.

Il est présent en permanence à la galerie Rasmus à Odense, Danemark.

Il a participé à plusieurs éditions des foires ARCO et ESTAMPA à Madrid.

Il a réalisé de nombreuses interventions permanentes ou éphémères dans des espaces publics, la dernière à Barcelone en décembre 2016.

Repères biographiques

Né en 1948, Catalan et autodidacte, Quim Domene a commencé par travailler comme graphiste et designer avant de se tourner vers la peinture.
Sa pratique est pluridisciplinaire : photographie, sculpture et installations ; ses œuvres procèdent de la récupération, de la juxtaposition, utilisent souvent des caractères typographiques et des références à l'Histoire de l'Art, de la Politique ou de la Philosophie.

Il expose avec différents collectifs dés 1968 , puis réalisera ses premières expositions personnelles en Catalogne à partir de 1974.

A partir de 1980 il expose un peu partout en Europe: Hannovre,Kassel, Sttutgart, Dusseldorf, Bonn, Bordeaux et Toulouse. Puis en Suède et à Zurich en Suisse.

En 1998 il commence à exposer au Japon, à Kobe, Osaka et Tokyo.

Il expose à la Galerie Trintignant à Montpellier en 2014 et est depuis représenté par la Galerie Samira Cambis.

Il est présent en permanence à la galerie Rasmus à Odense, Danemark.

Il a participé à plusieurs éditions des foires ARCO et ESTAMPA à Madrid.

Il a réalisé de nombreuses interventions permanentes ou éphémères dans des espaces publics, la dernière à Barcelone en décembre 2016.

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h.