12 Rue Commerce

66400 CERET

France

04 68 87 38 30

EXPOSITION EN COURS
BRIGITTE KÜHLEWIND BRENNENSTUHL - BKB
QUAND FREUD VOIT LA MER
DU 14 FéVRIER AU 2 MAI 2020

Galerie d’art moderne et contemporain à Céret

Nous sommes heureux de vous annoncer la réouverture de la galerie à partir du mercredi 13 mai.

La galerie sera ouverte du mercredi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h.

Nous prendrons bien évidemment toutes les précautions nécessaires pour vous recevoir en toute sécurité,

à cet effet seules les deux salles du rez-de-chaussée seront accessibles.

Au plaisir de vous retrouver prochainement.

L’ exposition qui a été interrompue est prolongée jusqu’au 30 mai   

Brigitte Kühlewind Brennenstuhl

Quand Freud voit la mer *

 

du 15 février au 30 mai 2020

D'aprés une photo de Nicole BERGE

QUAND FREUD VOIT LA MER

D’anciennes photographies.

Des archives sur lesquelles se dessinent les chemins de l’introspection.

La mer de Chine, une plage mexicaine, un rivage méditerranéen, au pied de dunes atlantiques.

Entre l’horizon perdu et le bord de côte, la mer et ses reflets.

La mer de tout, la mer de tous.

La mer sur laquelle raconter l’autre, la mère primordiale qui nous abrite dans les eaux calmes de son ventre et donne la vie tout en l’emprisonnant dans les grands fonds.

La mer de la mère où chercher les origines de vieilles peurs et d’insondables désirs.

Dans la profondeur de l’eau amniotique qui sommes-nous, là où la lumière n’est plus, là où sont pétrifiés les mystères de ce qui nous habite vraiment.

Des abysses de la mémoire, de l’inconscient des gouffres, remontent les fossiles d’une lointaine histoire. Ils refont surface et s’échouent parfois sur les grèves de la conscience.

Alors surgit le bleu. La couleur qui abolit le partage des eaux en un delta, une étendue calme. La mer et la mère y mêlent leurs ondes dans ce bleu de douceur apaisée.

La réconciliation est au-bout de la traversée.

Quant à Freud, pendant qu’il sondait les grandes fosses de l’inconscient habitées de pulsions archaïques, des engins de plus en plus sophistiqués exploraient la ténèbre océanique en des profondeurs vertigineuses, et allaient bientôt révéler dans le pinceau d’un projecteur une faune tout aussi primitive.

jean-michel collet - Janvier 2020

 

* Quand Freud voit la mer : Freud et la langue allemande - Gorges-Arthur Goldschmidt  - Editions Buchet Chastel (9 mars 2006)

Pour voir une sélection d' œuvres :Brigitte Kühlewind Brennenstuhl - BKB

 

 

 

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h.